Personne de plus de 50 ans

Personne de plus de 50 ans

Vitamine B12

Les patients de plus de 50 ans suivant un régime végéta*ien doivent être complémentés en vitamine B12. 

Cependant, il existe une baisse de l’absorption de la vitamine B12 dans cette population due à une fréquente atrophie gastrique, ainsi que chez les personnes polymédiquées (IPP et metformine principalement). 

En conséquence, une complémentation en vitamine B12 est également conseillée chez les personnes de plus de 50 ans ou polymédiquées qui ont diminué significativement leur consommation de viande ou de poisson (flexitariens). 

La complémentation quotidienne doit être majorée pour répondre aux besoins métaboliques de cette population, tandis que les complémentations hebdomadaires ou mensuelles restent inchangées :

  • Quotidienne : 250 µg par jour
  • Hebdomadaire : 2000 µg par semaine
  • Mensuelle : 5000 µg par mois

Iode

Les apports alimentaires en iode doivent être réguliers via les produits laitiers ou les algues. Une complémentation peut être proposée à hauteur de 150 µg par jour si les apports alimentaires paraissent insuffisants. Le risque de surdosage est faible et ne surviendrait qu’en cas de consommation importante d’algues.

Vitamine D

Les recommandations de complémentation sont les mêmes que pour la population générale. Les végétaliens peuvent être complémentés par vitamine D2 (ergocalciférol, vitamine D non issue de l’animal) ou par vitamine D3 végane (issue du lichen).

Une complémentation quotidienne adéquate en vitamine B12, en iode et en vitamine D est possible avec la VEG1 par exemple. (Guide d’achat – Compléments alimentaires)

Oméga-3

Les personnes âgées ont une conversion de l’ALA en DHA et EPA plus limitée que la population générale. Les personnes âgées végétaliennes pourraient donc tirer profit des microalgues riches en DHA et devraient optimiser leurs apports alimentaires en oméga-3 : 

Consommation quotidienne de 2 cuillères d’huile riche en oméga-3 (colza, lin, noix), en limitant les huiles riches en oméga-6 (tournesol, arachides) ou en acides gras trans (margarine) et saturés (palme, coco).

Calcium

Les recommandations calciques sont respectées plus facilement avec des aliments enrichis en calcium comme les boissons végétales.   

Les personnes âgées peuvent également optimiser leurs apports alimentaires calciques : 

Les aliments végétaux qui apportent le plus de calcium sont les choux (choux frisés, choux chinois, bok choy, chou kale) et les navets. Les autres sources végétales intéressantes de calcium sont les légumineuses (dont le soja et dérivés), les oranges, les figues, les oléagineux (fruits à coque) et les graines.   

Certaines eaux minérales constituent une source de calcium non négligeable qui est mieux absorbé lorsqu’elles sont consommées avec de la nourriture. L’eau courante contient en moyenne 70 mg/L de calcium, et les eaux minérales riches en calcium en contiennent jusqu’à 600 mg/L.

Protéines

Les apports protéinés des personnes âgées végéta*iennes sont suffisants voire excèdent les recommandations et leurs marqueurs sériques du statut protéique ne diffèrent pas. 

Cependant, les protéines étant utilisées avec moins d’efficacité avec l’âge, il reste prudent d’insister sur les apports protéiques chez toute personne âgée. 

On proposera pour celles qui sont végétaliennes des apports quotidiens d’aliments riches en protéines, incluant des légumineuses et des protéines de soja ou de blé (tofu, tempeh, protéines de soja texturées, seitan, galettes végétales…).

L’alimentation doit rester variée (Fiche patient – Conseils alimentaires) : 

  • Légumineuses, céréales complètes, fruits, légumes, oléagineux (fruits à coque) et leurs beurres
Sur le plan médical, un suivi annuel du statut nutritionnel par mesure du poids et de l’IMC doit être proposé aux personnes âgées quel que soit leur régime alimentaire (végéta*ien ou non). Ce suivi peut être complété si besoin par un dosage de l’albumine et la réalisation du Mini Nutritionnal Assessement (MNA).