Recommandations > Personnes âgées

Personnes âgées

La lecture des recommandations pour la population générale est nécessaire pour comprendre les subtilités spécifiques aux personnes âgées.

Pour être adéquats sur le plan nutritionnel, les régimes végéta*iens doivent être bien menés et suivre des règles simples :

  • Consommer une grande variété d’aliments en incluant : céréales, légumineuses, fruits, légumes, oléagineux (fruits à coques) et graines
  • Se complémenter en vitamine B12 dès l’arrêt de la consommation de viande et de poisson
  • S’assurer que les apports alimentaires en iode soient suffisants, et insister sur une consommation pluri-hebdomadaire d’algues si ce n’est pas le cas
  • Optimiser les apports alimentaires en oméga-3 voire tirer profit des microalgues riches en oméga-3
  • Optimiser les apports alimentaires en calcium et protéines

Généralités

Peu d’études sont disponibles sur le statut nutritionnel des personnes âgées végéta*iennes.

Un suivi annuel du statut nutritionnel par mesure du poids et de l’IMC doit être proposé aux personnes âgées quel que soit leur régime alimentaire (végéta*ien ou non). Ce suivi peut être complété si besoin par un dosage de l’albumine et la réalisation du Mini Nutritionnal Assessement (MNA).

Vitamine B12

Les personnes âgées suivant un régime végétalien doivent être complémentées en vitamine B12

Il existe une baisse de l’absorption de la vitamine B12 à partir de 50 ans due à une fréquente atrophie gastrique, ainsi que chez les personnes polymédiquées par inhibition de la dissociation de la protéine porteuse de la cobalamine (IPP et Metformine principalement). 

En conséquence, les personnes âgées ou polymédiquées suivant un régime végétarien doivent être complémentées également en vitamine B12.   

La vitamine B12 issue de compléments reste bien assimilée.

Oméga-3

Les personnes âgées ont une conversion de l’ALA en DHA et EPA plus limitée que la population générale. 

Les personnes âgées végétaliennes devraient donc optimiser leurs apports alimentaires en oméga-3 et pourraient tirer profit des microalgues riches en DHA :

  • Privilégier des aliments riches en oméga-3 : colza, lin, chanvre, chia, noix et leurs huiles, ainsi que le soja  
  • Limiter les huiles riches en oméga-6 : huile de tournesol, huile d’arachide  
  • Limiter les apports en acide gras trans (margarine) et en acide gras saturés (huile de palme, huile de coco) 
  • À noter que l’huile d’olive n’a pas d’influence sur le ratio oméga-3 / oméga-6.

Calcium

Les recommandations calciques sont respectées plus facilement avec des aliments enrichis en calcium comme les boissons végétales.  

Les personnes âgées peuvent également optimiser leurs apports alimentaires calciques : 

Les aliments végétaux qui apportent le plus de calcium sont les choux (choux frisés, choux chinois, bok choy, chou kale) et les navets. Les autres sources végétales intéressantes de calcium sont les légumineuses (dont le soja et dérivés), les oranges, les figues, les oléagineux (fruits à coque) et les graines.   

Certaines eaux minérales constituent une source de calcium non négligeable qui est mieux absorbé lorsqu’elles sont consommées avec de la nourriture. L’eau courante contient en moyenne 70 mg/L de calcium, et les eaux minérales riches en calcium en contiennent jusqu’à 600 mg/L.

Protéines

Les apports protéinés des personnes âgées végéta*iennes sont suffisants voire excèdent les recommandations et les marqueurs sériques du statut protéique ne diffèrent pas. 

Cependant, les protéines étant utilisées avec moins d’efficacité avec l’âge, il reste prudent d’insister sur les apports protéiques chez toute personne âgée.

On proposera pour celles qui sont végétaliennes des apports quotidiens d’aliments riches en protéines, incluant des légumineuses et des protéines de soja ou de blé (tofu, tempeh, protéines de soja texturées, seitan, galettes végétales…)