Enfant de 6 mois à 2 ans

Enfant de 6 mois à 2 ans

Une diversification végétalienne est possible. Elle doit débuter entre 4 mois révolus et 6 mois, avec des aliments faciles à digérer, et donc pauvres en fibres. Il ne faut pas rajouter de sel ni de sucre aux aliments donnés. (Fiche patient – Diversification alimentaire du nourrisson)

Vitamine B12

Une complémentation en vitamine B12 doit débuter dès le début de la diversification pour les enfants végétariens et végétaliens :

  • 2,5 µg/j ou 500 µg/semaine ou 1250 µg/15j

Iode

A l’arrêt de l’allaitement ou des préparations infantiles, et si les apports iodés via les produits laitiers semblent insuffisants (régime végétalien), une complémentation en iode par compléments alimentaires doit être préférablement proposée : 80 µg/j.

Vitamine D

Les recommandations de complémentation sont les mêmes que pour la population pédiatrique générale. Les nourrissons végétaliens peuvent être complémentés par vitamine D2 (ergocalciférol, vitamine D non issue de l’animal) ou par vitamine D3 végane (issue du lichen).

Il est important de se renseigner sur la prise de compléments alimentaires comprenant de la vitamine D avant de proposer une complémentation en vitamine D pour éviter le surdosage.

Une complémentation quotidienne adéquate en vitamine B12, en iode et en vitamine D pour les enfants est possible avec la VEG1 par exemple (Guide d’achat – Compléments alimentaires)

Les comprimés peuvent être coupés en 2 puis écrasés pour faciliter leur prise.

Les apports en calcium, fer, oméga-3, zinc et protéines sont satisfaisants si l’alimentation est variée dès la diversification (Fiche patient – Diversification alimentaire du nourrisson) :

  • Légumineuses, céréales complètes, fruits, légumes, oléagineux (fruits à coque) et leurs beurres
  • Consommation quotidienne de cuillères d’huile riche en oméga-3 (colza, lin)
  • Limitation des apports en fibre avant 12 mois

Bilan biologique

Il n’est pas nécessaire de réaliser un bilan biologique de suivi systématique. 

En cas de doute d’apports suffisants à l’anamnèse ou de retard staturo-pondéral : NFS, ferritinémie, bilan phospho-calcique, zinc sérique, +/- dépistage d’une carence en vitamine B12 selon le contexte.